Super flumina Babylonis, offertoire du 20e dimanche après la Pentecôte,
interpété par l'ensemble Discantus, direction Brigitte Lesne,
in Jerusalem, Naïve, 2000.


Enclanchez vos hauts-parleurs, pour entendre la pièce!













fol. 175-177,
Codex 121 (manuscrit réalisé autour de 960-970)
Einsiedeln, Stiftsbibliothek 






 










Sur les rives des fleuves de Babylone,
nous nous sommes assis,
et nous pleurions,
nous souvenant de vous, Sion.
















Aux saules de ses vallées nous avions suspendu nos orgues.























Car là nos vainqueurs nous demandaient de leur faire entendre nos cantiques;


















ceux qui nous avaient enlevés disaient : « Chantez-nous un cantique de Sion ! »












Comment chanterions-nous le cantique du Seigneur sur une terre étrangère ?












Si jamais je vous oublie, Jérusalem, que ma droite aussi soit mise en oubli !










Que ma langue s'attache à mon palais, si je cesse de penser à vous.
 















Ceux qui disaient: Sur les rives des fleuves de Babylone.













Souvenez-vous, Seigneur, des enfants d'Edom,
au jour de Jérusalem.